Mise en service de la pompe

239
0
Partager:

L’importance de vérifier les tensions de tuyauteries

Parce qu’une pompe peut être endommagée dès sa mise en service, il est impératif de procéder à la vérification, non seulement du matériel mais également de son environnement.

Si l’alignement méticuleux d’une pompe sur son moteur d’entraînement constitue l’une des opérations les plus importantes à exécuter lors de sa mise au point, il est une vérification qui est bien souvent négligée : le contrôle des éventuelles tensions de tuyauteries sur la pompe.

En effet, avant chaque intervention d’alignement, il est impératif de vérifier cet aspect car une tension entraîne l’endommagement de la pompe.

Pour ce faire, tous les boulons de fixation des brides des tuyauteries avec celles de la pompe doivent être desserrés de façon à faire apparaître le décalage des brides.

Cette vérification est bien souvent négligée en raison du temps consacré à cette opération car les tuyauteries peuvent être pleines de liquide au moment de l’intervention et de la mise en service.

Il existe par ailleurs, certains indicateurs qui peuvent signaler les éventuelles tensions de tuyauteries sur la pompe, notamment un défaut d’alignement des brides qui apparaît à l’œil ou des boulons positionnés de de travers.

Il est à noter toutefois qu’un supportage n’est pas synonyme d’absence de tension.

Pour autant, est-il possible de passer outre cette vérification ?

Prenons l’exemple d’une intervention des équipes techniques de KSB sur une pompe MCPK 250-200-500, avec un corps de pompe d’un mètre de haut et où l’arbre a été endommagé au niveau de l’accouplement malgré un lignage bien effectué. Lors de la libération des tuyauteries et après avoir placé un comparateur sur le haut du corps, ce dernier est revenu à 0,9 mm.

L’endommagement de l’arbre de la pompe est la conséquence directe de la non-vérification des tensions de tuyauteries sur la pompe. Les équipes techniques ont dû remettre en état le matériel, procéder à la repose et refaire les accostages de tuyauteries.

Dans d’autres cas, les tensions au niveau de la tuyauterie engendrent des déformations au niveau de la pompe, dues notamment au contact de la roue avec le corps de pompe. En effet, les tensions influent sur le jeu hydraulique entre la roue et le corps de pompe.

Outre les coûts engendrés par ce défaut de vérification, un aspect plus important est à prendre en considération : la sécurité. En effet, dans le cas de l’intervention des équipes techniques KSB sur la pompe MCPK 250-200-500 dont l’arbre a été cassé, malgré un carter en tôle, des morceaux d’accouplement ont été retrouvé à plusieurs mètres de l’installation.

Partager: